to top

Les portraits de Pierre Gonnord

Depuis le 14 janvier 2017, le Fond Régional d’Art Contemporain Auvergne propose une sélection de portraits de Pierre Gonnord. Derrière les rugbymen de l’ASM, c’est surtout l’occasion de découvrir des clichés plus anciens et très forts.

Photographe français installé à Madrid, Pierre Gonnord s’est spécialisé dans le portrait. Sollicité en 2015 par le FRAC Auvergne, il a réalisé des clichés des joueurs de l’ASM juste après l’effort (ce qui tombait bien, l’artiste souhaitait travailler le thème de la force physique).

Tête d’affiche de l’exposition en cours, en toute sincérité, ce ne sont pas ces clichés (aussi beaux soient-ils) qui m’ont amené au FRAC. Pas spécialement fan de rugby, je n’ai pas été saisie par les affiches que j’ai vu. Ce qui a guidé mes petits mollets musclés en haut du plateau central, ce sont les images plus anciennes de Pierre Gonnord. Les séries Testigos et Terre de personne mettent en avant respectivement une communauté gitane de Séville et des mineurs de charbon ou agriculteurs pauvres. Et dans ces regards, on y lit de la rudesse et de l’humilité, de la fierté et de la force. Des regards qui jamais ne dérangent, mais qui transpercent et saisissent sur place.

Devant le succès de l’exposition, elle se prolonge jusqu’au 7 mai. Fan de sport ou non, allez-y, vous ne serez pas déçu.

Exposition Pierre Gonnord
Du 14 janvier au 7 mai – FRAC Auvergne (6 rue du Terrail)
Du mardi au samedi de 14h00 à 18h00 et le dimanche de 15h00 à 18h00

Céline Chouzet

Leave a Comment